En construction (réforme en cours)

 Pour info jusqu'à présent :

Lyon offre un internat assez éclectique en matière d’orientation théorique, les cours sont faits par des psychiatres chercheurs, plutôt neuroscientifiques, mais beaucoup de stages sont encore d’orientation psychodynamique.
      A retenir : les cours de D.E.S sont insuffisants. Il sont complétés, par les séminaires, obligatoires, et si l’envie vous prend par un D.I.U ou même un master 2
      Si vous êtes tenté par la pédopsychiatrie, vous pourrez faire le DESC de pédopsy… si c’est l’addicto qui vous branche, vous pourrez vous inscrire en DESC d’addictologie…. Si c’est être expert qui vous passionne, vous avez aussi le DESC de médecine légale et expertises médicales.
      Ensuite, si vous êtes plutôt psychiatrie transculturelle et cocotiers, vous pourrez partir dans un stage dans les DOM TOM, et si vous avez envie de prendre l’air 6 mois et faire un stage dans un service que vous n’avez pas à Lyon, vous pourrez demander un interCHU…

Que de choses ! ça veut dire quoi tout ça ?

D.E.S. : Diplôme d’Etudes Spécialisées. Voir aussi le chapitre correspondant sur notre site !

Là, vous vous spécialisez en psychiatrie : 4 ans d’internat. La maquette veut que nous fassions 4 stages de psy adulte, 2 stages de pédo psy et 1 stage hors filière. Sur Lyon les hors filières peuvent être validés en passant dans des stages de psychiatrie à « double agrément », donc seuls les internes qui le veulent vraiment font un stage hors psychiatrie.

Il n’y a qu’1 seul CHU obligatoire.

A noter, pour les passionnés de pédopsy, que certains stages en psychiatrie de l’adolescent peuvent être validés comme des stages de psy adulte.
A Lyon, le DES est validé en plusieurs étapes : passer les épreuves de 2ème année, valider les séminaires, et passer son mémoire.
Epreuves : à la fin des 2 premières années vous devrez passer un oral et un écrit, qui portera sur les cours qui vous aurez suivis attentivement pendant ces 2 années. Les cours sont au rythme de 2 journées, 4 fois dans l’année, en tout 16 jours de cours paaaassionnants en 2 ans ! Les cours sont donnés alternativement à Lyon, à Grenoble, à Clermont et à St Etienne mais sont visibles en vidéo conférence à Lyon.

Ils sont disponibles sur le serveur pédagogique  de la fac appelé spiral :  http://spiral.univ-lyon1.fr/00-perso/index.asp

Séminaires : sur les 4 ans il vous faudra valider 8 séminaires, dans 7 thèmes différents. 1 la première année, 2 la seconde année, 3 la 3eme année, 2 la dernière année. Certains séminaires sont très intéressants, d’autres pas du tout : retrouvez les descriptions sur notre site ! On les choisit à la rentrée en novembre, et comme toujours selon son ordre de classement.
Mémoire et thèse : et après tout ça, il vous faudra présenter un mémoire en fin de 4eme année, qui permettra de valider la spécialité, et n’oubliez pas de passer votre thèse, pour avoir le titre de docteur en médecine !

D.E.S.C : Diplôme d’ Etudes Spécialisées Complémentaires. Un « plus » dans votre formation et votre CV. Sur Lyon vous avez : le DESC de pédopsy, en 2 ans, validé par la présentation d’un mémoire, le DESC d’addictologie, le DESC de médecine légale et expertises médicales.

D.I.U : Diplôme Inter Universitaire. Vous en avez une foule, à voir sur le site de l’université www.univ-lyon1.fr au chapitre « formation ». Vous pouvez également faire les DIU de toute la France, suffit juste d’un peu de motivation et d’un budget déplacement. A Lyon vous avez notamment le DIU de T.C.C seul reconnu au niveau européen, le DU de médecine légale, le DU sur l’autisme. A Paris il y a le DU de psychiatrie transculturelle, le DU sur l’attachement, et le DU de psychiatrie institutionnelle.
Ça coûte de l’argent, du temps, mais on n’en ressort que plus fort !

Master 2 : pour ceux qui aiment la recherche. Vous pouvez faire un master en neurosciences, en sciences humaines, en philo etc… ce n’est pas circonscrit à la psychiatrie. Faites vous plaisir !

Les supervisions  : unique, spécifique à la psy. C’est l’idée d’avoir un espace à soi, où parler de cas clinique qui nous ont interpellé ou mis en difficulté durant notre stage. Dans certains services la supervision est proposée directement. Si vous n’avez pas cette chance, faites comme beaucoup d’internes, trouvez un psychiatre qui veut bien vous superviser, en petits groupes. Actuellement sur Lyon il y a 2 groupes de supervision où elle est gratuite, assurée par un P.H du Vinatier. Certains se paient un psychanalyste superviseur, plusieurs fois par mois, en groupe. Et le CHS St Jean de Dieu offre à ses internes une supervision mensuelle de 2 heures.
A vous de monter un petit groupe, et de vous trouver un superviseur, via le bouche à oreille local.

Partir ? envie d’ailleurs ? Vous aurez la possibilité de faire un stage en interCHU, en inter région, ou dans les DOM TOM. Il faut que vous ayez fait 4 stages d’internat avant (2 pour les DOM), c’est la seule condition. Il y a des dossiers à remplir, des commissions à passer, il faut s’y prendre à l’avance, chercher son terrain de stage, mais au final, ça peut être très enrichissant. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur la rubrique « partir » du site du SAIHL.

Envie d’une pause ? un bébé ? Là encore, vous avez la possibilité de demander une « disponibilité » de maxi 1 an, ou, si grossesse, faire ce qu’on appelle un « surnombre ». Vous restez dans le cursus de l’internat, mais comme vous partirez 4 mois en congé mat’, il est autorisé que vous choisissiez en plus sur un stage où il y a déjà le nombre d’interne requis.

Les gens « importants » :

Pr Thierry D’AMATO … chef suprême du Pôle Est, au CHS Le Vinatier, qui est aussi notre coordonnateur de DES, coordonnateur de toute l’inter région.
Me Marie Louise SNYERS… sa secrétaire, son bras droit. On peut lui poser des questions sur les séminaires, les cours de DESS, le mémoire de fin de 4eme année. Plus si affinités.
Me CIPRIANI… la meilleure secrétaire de la terre, responsable des troisièmes cycles, basée à Rockfeller. Dynamique, souriante, elle sait tout sur tout.
Me JANODY … responsable de la formation des internes, à la ARS. C’est elle qui chapote les commission d’ouverture des stages, chaque octobre et chaque avril. Redoutable.
Mr CAZELLE … directeur des H.C.L, c’est lui qui gère les budgets des postes d’interne, assistant, chef de clinique. Redoutable bis.