Tout d’abord, qu’est-ce que la psychiatrie légale?

Il s’agit de tout le volet médico-légal de la psychiatrie mais aussi de la psychiatrie « pénitentiaire » au sens large.

Cela recoupe l’expertise (judiciaire notamment), et la pratique psychiatrique dans les unités de soins de « psychiatrie légale ».

 

L’expertise judiciaire se pratique dans les lieux de détention et nécessite un apport théorique important, notamment en droit (DU, master…), obligatoire pour s’inscrire à la liste de la cour d’appel.

La pratique psychiatrique a lieu dans les maisons d’arrêt et autres lieux de détention, dans les Unités d’Hospitalisation Spécialement Aménagées (UHSA : hopitaux psy pour les détenus), mais aussi dans les services « fermés » avec prise en charge de patients lourds ou « à risque » (exemple : Unités pour Malades Difficiles-UMD).

 

A Lyon, le choix de stages de psychiatrie légale est vaste et complet, avec une UMD, une USIP, et une UHSA au sein même du CHS du Vinatier à Bron, des SMPR (services médico-psychologiques régionaux) dans les maisons d’arrêt environnantes (SMPR de Lyon Corbas comme choix d’interne).

 

La formation est bonne avec de nombreux Diplômes Universitaires en lien avec la spécialité (criminologie, expertise, victimologie, criminalistique…) et de très nombreux acteurs sur Lyon et ses environs. En revanche, l’encadrement universitaire dans ce domaine est pauvre actuellement du fait de l’absence de PU de psychiatrie légale. 

 

 

 

Auteur : Arnaud CUZIN